Le moustique tigre est un insecte venu d’Asie, à la faveur des importations de… pneus et de plantes en Europe. Observé d’abord en Italie, il a été identifié en France pour la première fois en 2004 dans la région Rhône-Alpes.

Seize ans plus tard, Aedes albopictus est présent dans 58 départements métropolitains sur 96. Et le risque d’implantation est désormais considéré comme national : aucun département n’est plus à l’abri.

Pourquoi ce petit diptère inquiète-t-il ? Parce qu’il est susceptible de transmettre des maladies, en véhiculant le virus Zika ou ceux du chikungunya et de la dengue (mais pas le coronavirus !) après piqûre d’un animal ou d’un humain infecté.

Vous trouverez dans le numéro de juillet-août 2020 de 60 Millions de consommateurs le classement des meilleurs produits antimoustiques parmi les références les plus vendues, pour l’efficacité à la fois contre les mouches, le moustique commun et, bien sûr, le moustique tigre. Avec un éclairage sur les faux bons plans à éviter.